Metalearth 8 et 9 avril 2022

La première édition du festival Metalearth s’est déroulée les 8 et 9 avril 2022 à l’espace Léo Férré à Brest a rencontré un franc succès, Le festival été proche d’être complet, Les associations Sea Shepherd et Bretagne vivante étaient présente avec un stand dans le hall. Pour l’occasion, le festival s’été également associé avec la brasserie “L’Urbaine” pour 2 cuvées spéciale de bières servie aux festivaliers.

http://www.metalearthfestival.fr/

Metalearth Festival, jour 1 : Il va faire tout noir !

Ce premier jour été 100% black métal avec Sorcières (Black Folk) // Les chants de Nihil ((Black Metal) et Darkenhöld (Medieval Black Metal).

C’est le groupe Sorcières qui a ouvert le bal, Les lillois on fournis un set intéressant qui a mis le public en forme malgré des soucis de larsen.

Ce fut ensuite le tour des nantais Les chants de Nihil qui nous ont offert une prestation de qualité, ce qui a plu à la salle comble de l’espace Léo Férré.

Pour terminer le soirée se sont les Niçois de Darkenhöld qui a clôturer ce 1er jour avec leur son de haut niveau.

Metalearth Festival, jour 2 : On ne Thrash pas dans la soupe !

Ce deuxième jour été d’une autre ambiance avec Slaves Of Imperium (Death/Thrash Metal), TESKA (Alt/Modern Thrash Metal), Death Decline (Thrash/Death Metal) et PRIMAL AGE  (Hardcore/Edge Metal)!

L’équipe du Metalearth Festival

La soirée a débuté avec Slaves Of Imperium qui nous a offert une belle salade de fruits tellement il y avait de melons sur scène,,,,, Pour ce qui est de leur performance, c’était plutôt moyen mais propre.

Vincent Drévillon, président du Metalearth Festival

Les brestois de TESKA ont pris le relais et ont mis le feu à la salle qui été pleine ! Circle pit, wall of death… L’ambiance était là, la qualité aussi. Un concert que le groupe attendait depuis 2 ans pour présenter son 3ème album « Singularity » suite à de nombreux reports dû à la crise sanitaire.

Ce fût ensuite le tour de Death Decline, Les Dijonnais on transmis leur énergie à la salle avec leur thrash/death de qualité. Bref, ça a été la claque que j’attendais (Will Smith, tu se calme!).

Pour terminer c’est le groupe PRIMAL AGE qui s’est emparé de la scène ainsi que du public avec la violence de son Hardcore/Edge. Une ambiance et une énergie de folie. L’expérience a parlé, le groupe en activité depuis 1995 nous offert une prestation de haute volée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.