Blog

15 avril 2018

Scorpions au Zénith de Nantes, en grande forme !

Ce jeudi 22 mars, All Rock était présent au concert de Scorpions à Nantes.

En première partie la bande de  Adrian Vandenberg (ex-Whitesnake) nous a livré un set très Zeppelinien avec cette touche de glam metal si particulière aux origines du guitariste dans un joli mélange du hard rock des années 70 et du heavy metal des 80’s. Un batteur survitaminé, un jeune bassiste aussi énergique qu’efficace, un Jan Hoving dont le look et la voix ne sont pas sans rappeler un certain Robert Plant et Adrian faisant virevolter ses doigts sur une bonne vieille Les Paul : la recette est la bonne et on sent le public réceptif à cette setlist mêlant tour à tour des ballades acoustiques, des gros riffs sortant de deux stacks Marshall et des soli aussi beaux que techniques.

Bref, malgré un nom de groupe assez difficile à prononcer (Vandenberg’s MoonKings) ces gars-là ne se sont pas retrouvés en première partie de Scorpions par hasard.
Ils seront de passage en France, Belgique, Pays-Bas et Allemagne, ne loupez pas le coche !

Mais venons-en à Scorpions.

Scorpions Scorpions Scorpions.
SCOOOORPIOOOOONS ! ! !

 

Voilà, tout est dit, merci bonsoir.

 

Bon okay, je vous raconte.
Un show monumental, des jeux de lumières à couper le souffle, un son impeccable, un public inter-générationnnel et interculturel réuni avec une ferveur commune autour d’un groupe qui a marqué l’histoire… comme d’hab en fait ! Ce qui était moins habituel en revanche, c’était la présence de Mickey Dee (ex Motörhead), venu en renfort pour remplacer notre James Kottak international aux fûts.

Et vous savez quoi ? Ça sonne.

Ça sonne même très lourd, et le bonhomme frappe les peaux avec la même force pachydermique qu’à l’époque Lemmy et nous délivre un son “impressionnant” et “démentiel” d’après nos voisins dans la fosse, sans pour autant dénaturer l’esprit du son Scorpions. Ouaip, c’est vraiment le mec qu’il fallait pour prendre les baguettes, son jeu quasi sismique se mariant à merveille avec la basse de Paweł et les rythmiques de Rudolf. On notera d’ailleurs une superbe reprise de Overkill en hommage à notre barbu préféré ainsi qu’un solo de batterie à faire s’envoler des mamies.

Vers le milieu du show un magnifique medley acoustique joué par le groupe lors de leur passage sur MTV Unplugged, et l’on a pu constater à quel point les ingénieurs lumière peuvent faire eux-même le show en faisant scintiller la salle comme une œuvre d’art.

Au moment du rappel un Still Loving You qui manque un peu d’enthousiasme de la part du groupe, mais pas de la part du public qui chante à tue-tête en prenant des photos (de notre côté on voyait davantage d’écrans de smartphones que de scène). Titre bien joué mais un peu mou donc, sentiment aussitôt estompé à coups de médiators énervés avec un Rock You Like A Hurricane qui remonte les bretelles à tous ceux qui auraient l’audace de piquer un roupillon dans les gradins.

Bref, du grandiose, du Scorpions, du rock’n’roll comme on l’aime. 6 ans après leur première tournée d’adieu ils balancent leurs riffs avec la même énergie que durant le reste de leur longue carrière.

On se retrouve pour un prochain live report ici même, à plus chers lecteurs !

 

Report et photos : Tigroo et Antoine Souchet pour All Rock – 22/03/2018

 

LIVE REPORT, NEWS
About Tigroo

Jeune photographe et musicien passionné de rock'n'roll. http://tigroo.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.